Small Strokes

Le Mupsyc

Le Musée Psychanalytique est une initiative née du désir de donner une maison à l'art et la psychanalyse, en appui l'un de l'autre. La proposition est la suivante : comment l'art permet-il de convoquer à ce qui intéresse la psychanalyse et d'en enrichir le champ d'étude ? À partir de cela, que peut créer la psychanalyse comme espace d'élaboration ? Basé à Montréal (Qc, Canada), le Musée est également international. Il souhaite se faire lieu de diffusion au public d'évènements artistiques et culturels où rencontrer quelque chose de l'élaboration d'un savoir en construction, d'une éthique et d'un regard propres à la psychanalyse.

À l'image d'une analyse, le Musée est un espace qui se construit à chaque fois dans l'instant de la séance. Sa forme est dynamique et opère par surgissement. Il fonctionne comme un espace symbolique regroupant sur ce site les différents volets qui le constituent, évènements auxquels il réfère et (co)-crée. Il apparaît dans les lieux de l'art, comme une parole autre, en appui.

Les volets :

-Le Musée est invité dans des expositions et évènements existants

-Organisation d'expositions et évènements

-Discussions et conférences 

-Autres possibles

Art et psychanalyse : de l'Insonscient

Avec l'invention de la psychanalyse par Sigmund Freud, le début du XXème siècle aura marqué de façon décisive le rapport du sujet à son être. Désormais il saura qu'une part lui échappe, lui est inconsciente, une part repérable dans un travail analytique. On peut dire de cette façon que les découvertes freudiennes ont marqué l'art et la culture.

Un siècle plus tard, clinique, ouvrages, commentaires, conférences témoignent que nombre de psychanalystes ne s'ignorent pas fréquenter les territoires du hors-sens auxquels convoquent certaines oeuvres, faisant ainsi appel à ces productions artistiques pour ce qui se passe de mots mais tente de s'élaborer.

 

Le pari est le suivant : s'y confronter en invitant à cette rencontre au coeur même des lieux de l'art, des lieux pour l'art.